Je ne veux plus discuter! Gérer les conflits relationnels

Communiquer efficacement avec un être cher

Arrêtez de vous disputer, arrêtez de vous battre et commencez à communiquer.

Chaque relation aura ses problèmes, il est impossible d'éviter cela. La différence entre les problèmes relationnels mineurs et les problèmes relationnels majeurs se résume en fin de compte à la capacité de communiquer efficacement ou non.

C'est la nature humaine de vouloir être entendu, d'être compris. Plusieurs fois, peu importe nos efforts, nous ne pouvons tout simplement pas trouver un moyen d'aider l'autre personne à comprendre ce que nous disons.

Dans cet article, je vais fournir quelques conseils de communication efficaces. Cet article ne couvre que quelques-uns des conseils de communication de base et les plus efficaces, il existe un million de façons de communiquer efficacement. Apprenez tout ce que vous pouvez, découvrez ce qui vous convient le mieux, puis mettez-le en pratique, tous les jours.

Arrêtez de vous battre et commencez à parler.
Arrêtez de vous battre et commencez à parler.

Conseil n ° 1: Écoutez avec l'intention de comprendre

  • Être attentif: Concentrez-vous sur la compréhension de ce qui se dit. Écoutez les mots-clés et les expressions qui impliquent un sens, en vous concentrant sur des informations importantes telles que les noms, les dates, les événements et les descriptions. Lorsque vous êtes impliqué dans une dispute ou une autre discussion animée, écoutez les indicateurs de ce que ressent l'autre personne et comprenez son point de vue.
  • Soyez impartial: Pour l'instant, vous vous concentrez sur essayer de comprendre l'opinion de l'autre personne. C'est la nature humaine de formuler un argument opposé pendant cette période, mais ce faisant, nous sommes plus susceptibles de manquer les opinions importantes dont l'autre partie discute. Avant de vous faire votre propre opinion, essayez de comprendre les événements du point de vue de l'autre personne - en d'autres termes, mettez-vous à sa place. Plusieurs fois, en particulier dans les débats houleux, nous sommes tellement soucieux de prouver nos propres points de vue que nous négligeons de comprendre ce que dit l'autre.
  • Réfléchissez à ce qui a été dit: Attendez que l'autre personne cesse de parler, puis répétez-lui ce que vous pensez avoir dit. Cela sert un double objectif. Premièrement, cela concerne l'autre personne à laquelle vous portiez votre attention et que vous essayez de vraiment comprendre. Deuxièmement, cela renforce votre propre compréhension de ce qui a été dit. Lorsque vous réfléchissez à l'orateur, vous montrez que vous vous souciez d'eux et de ce qu'ils ont à dire.
  • Résumer: Une fois que vous avez bien compris le point de vue de l'autre personne, résumez cette compréhension en une phrase ou deux. C'est généralement la même chose que de réfléchir mais à une échelle beaucoup plus large. À ce stade, vous devriez avoir éliminé les éléments qui ne sont pas importants pour la discussion. Vous devez avoir une bonne compréhension de ce qu'est le problème central et vous devriez être capable de l'exprimer en quelques mots.

L'écoute est une compétence qui demande de la pratique à maîtriser. Il est facile d'entendre ce qu'une autre personne dit, mais c'est la partie la plus facile. La plupart du temps, les gens parlent à travers leurs propres expériences, donc pour comprendre le vrai sens de ce qu'ils disent, vous devez être capable de vous placer mentalement dans leurs expériences. En faisant cela, vous commencerez à comprendre pourquoi ils disent ce qu'ils disent ou pourquoi ils font ce qu'ils font.



Conseil n ° 2: Faites attention à votre langage corporel et aux messages non verbaux

  • Posture: Affichez-vous d'une manière qui montre que vous êtes intéressé par la conversation. Évitez de croiser les bras, de mettre vos mains dans vos poches, de vous détourner du haut-parleur, de détourner le regard du haut-parleur et des objets de cette nature. Cela indique à l'orateur que la conversation vous ennuie et que la personne qui parle n'est pas digne de votre temps ou de votre attention. Au lieu de cela, penchez-vous lorsque l'orateur parle, maintenez un contact visuel, posez vos mains là où elles peuvent être vues et ne vous affaiblissez pas. En faisant cela, cela montre à l'orateur que vous êtes intéressé et que vous êtes ouvert à ce qu'il a à dire.
  • Positionnement égal: Ce terme existe depuis longtemps, mais ce n'est qu'un terme fantaisiste pour imiter un autre ou jouer à un copieur. Lorsque vous communiquez avec un autre, essayez d'imiter légèrement son comportement. En d'autres termes, si l'orateur est debout, vous vous levez. S'ils sont assis, vous vous asseyez. Cela aide l'orateur à se sentir plus à l'aise avec vous et vous met tous les deux sur un pied d'égalité.
  • Expressions faciales: Les expressions faciales peuvent donner beaucoup de sens. Si vous froncez les sourcils pendant qu'une autre personne parle, elle peut considérer cela comme une forte désapprobation de ce qui est dit. Si vous souriez pourquoi ils parlent, cela aura un impact positif.

Votre langage corporel en révèle beaucoup sur la façon dont vous interprétez ce que dit un autre. L'une des plus grandes règles à suivre lors de la communication avec autrui est simplement de se détendre et d'être soi-même.


Conseils n ° 3: Exprimez vos pensées et vos sentiments

  • Être honnête: Une communication efficace ne peut avoir lieu sans confiance. Les autres sont plus susceptibles d'accepter ce que vous avez à dire lorsque vous vous montrez ouvert et honnête. Si quelque chose doit être dit, dites-le, mais regardez comment vous dites les choses. Si ce que vous avez à dire peut blesser l'autre personne, trouvez un moyen d'exprimer votre opinion là où l'impact ne sera pas aussi grand, mais le sens restera visible.
  • Parle clairement; articuler: Le but d'une communication efficace est d'être capable d'exprimer des pensées ou des sentiments d'une manière que l'auditeur puisse comprendre. Parlez d'un ton ferme, assez fort pour être entendu par l'autre mais pas si fort que cela pourrait être considéré comme un cri. Articulez vos mots pendant que vous parlez, en évitant les discours brouillés ou marmonnés.

Conseil n ° 4: Communiquez sans être contradictoire

  • Exprimez vos préoccupations sans porter de jugement: Lorsque vous parlez à un être cher, adaptez votre discours pour qu'il n'ait aucune raison de s'offusquer de ce que vous dites. Ne blâmez personne, mais concentrez-vous plutôt sur la résolution du problème. Indiquez clairement ce que vous pensez être le problème sous-jacent et demandez une confirmation. S'il y a un désaccord sur le vrai problème, alors travaillez ensemble pour comprendre ce que l'autre pense être le problème. Il peut y avoir plusieurs problèmes à résoudre, alors prenez-les un à la fois. Une fois que vous êtes parvenu à un accord sur les problèmes, concentrez-vous sur la recherche d'une solution au lieu de blâmer.
  • Utilisez des déclarations «I»: Plutôt que de dire: «Vous ne l'avez pas très bien expliqué», dites: «Je n'ai pas compris ce que vous venez de dire. Veuillez l'expliquer à nouveau. Lorsque vous utilisez «vous» dans une conversation, cela met immédiatement l'auditeur en mode défense. Le but est de parvenir à un accord et de ne pas perdre de temps à se disputer.
  • Sois positif: Dès qu'une conversation commence à s'échauffer, prenez du recul. Prenez un moment pour rassembler vos pensées, inspirez profondément et passez à autre chose. Gardez votre langage corporel positif et concentrez-vous sur une résolution. Apprenez à utiliser les mots «Je suis désolé» et «Je comprends». Ces deux petites phrases peuvent faire beaucoup pour calmer rapidement une situation chaude. Si les choses deviennent trop intenses, n'ayez pas peur de demander un moment pour vous calmer.

C'est probablement la section la plus importante à comprendre. De nombreux problèmes relationnels peuvent être surmontés simplement en communiquant d'une manière qui montre à l'auditeur que vous vous souciez.

Apprendre à communiquer efficacement demande beaucoup de travail et beaucoup de patience, mais une fois que vous apprenez comment cela devient rapidement une seconde nature.